Comment assurer une voiture qui a 10 ans ou plus ?

Peut-on garantir l’assurance d’une voiture de plus de dix ans ?

Oui, bien sûr, c’est la bonne réponse. Vous pouvez être tenté de renoncer à l’assurance automobile si vous estimez que la valeur de votre véhicule a diminué. Ou alors, gardez toujours à l’esprit que l’assurance automobile est une obligation en France. Tous les véhicules terrestres à moteur en France doivent être assurés, selon l’article L211-1 du Code des assurances. L‘âge n’est pas pris en compte dans les calculs. En effet, que votre voiture ait un an ou vingt ans, si vous provoquez un accident et que vous êtes reconnu responsable, vous devez être en mesure d’indemniser l’autre partie d’une manière ou d’une autre. Vous risquez une amende de 3 750 euros, la suspension de votre permis de conduire pendant trois ans et la saisie de votre voiture si vous n’avez pas d’assurance automobile.

En outre, cela peut finir par vous coûter très cher. Le fonds de garantie de la compagnie d’assurance paiera les dommages si vous provoquez un accident et que vous n’avez pas d’assurance. Mais n’oubliez pas que le FGA finira par se retourner contre vous, et que vous devrez alors régler la facture. Par conséquent, vous pouvez vous retrouver dans une situation financière précaire si vous n’aviez pas d’assurance.

Quelle est la différence entre une assurance tous risques et une assurance risques partiels ?

Comprendre les différents types d’assurance automobile est la première étape pour décider si une couverture complète vaut la peine ou non pour un véhicule plus ancien. Dans le cas de l’assurance automobile, la couverture « tous risques » est l’option la plus complète. Selon les termes de votre contrat, elle vous permettra d’être indemnisé en cas d’acte de négligence, de bris de glace, de chute de hauteur, de brasier, voire de catastrophe naturelle. L’assurance pour les tiers ne peut indemniser la partie lésée que dans le cas d’un incident dont vous êtes reconnu responsable. En outre, des garanties supplémentaires peuvent être souscrites avec l’assurance responsabilité civile étendue. Cela vous permet de prévoir des garanties supplémentaires comme le vol, le bris de glace, etc.

Au moment de prendre votre décision, vous devrez tenir compte non seulement de la personnalité du conducteur et de la voiture, mais aussi de vos contraintes financières. L’assurance tous risques est plus chère car elle offre une plus grande protection. Mais est-elle nécessaire pour une voiture de plus de 10 ans ? Tout le reste est tout aussi incertain.

Laissez l’assurance auto se mettre au diapason avec l’âge de l’auto

Tous les assureurs s’accordent à dire que les primes d’assurance auto devraient évoluer en fonction de l’âge et de la valeur de la voiture. Pour quelle raison, exactement ? Tout simplement parce que votre compagnie d’assurance automobile se base sur la valeur de la voiture pour déterminer le montant de votre indemnisation en cas d’accident. Le terme « valeur de remplacement », dans ce contexte, est un terme utilisé par les « experts » (VRADE).

Découvrir un article similaire :  Combien de temps l'assurance voiture dure t-elle ?

Soyons plus précis pour que vous puissiez déterminer si une assurance automobile à couverture intégrale pour une voiture vieille de dix ans a un sens ou non. Disons que vous envisagez d’acheter une voiture dont la valeur estimée par l’Argus est de 10 000 €. Ce véhicule est sur le marché depuis un an. En cas d’accident, votre compagnie d’assurance vous indemnisera en fonction de cette valeur, que ce soit pour couvrir les frais de réparation ou pour vous dédommager de la perte d’usage de votre véhicule. Si votre prime annuelle n’est que de mille euros, cette approche reste appropriée puisque l’indemnisation dépasse largement vos dépenses annuelles en assurance automobile.

Imaginons un instant que votre voiture a 15 ans, qu’elle est gravement endommagée et qu’elle ne vaut que 500 euros. Il serait dommage de payer une prime excessive puisque la compagnie d’assurance se baserait sur ce montant pour effectuer les réparations ou verser une indemnité pécuniaire.

On s’accorde généralement à dire qu’il faut maintenir une assurance auto à couverture complète pendant les cinq à sept premières années de la vie d’un véhicule, après quoi il est préférable de passer à une police de responsabilité civile ou à une police tous risques. La souscription de garanties supplémentaires comme le bris de glace est possible avec cette méthode. N’oubliez pas que si vous êtes au volant et qu’un jet d’eau endommage vos essuie-glaces, cela peut vous coûter des centaines d’euros, voire plus, c’est pourquoi il vaut mieux être prudent et souscrire une assurance essuie-glaces. Il est possible que vous ayez à payer un petit droit de franchise, mais cela ne devrait pas être trop pénible. D’autres pensent qu’une assurance au tiers est suffisante pour une période de temps supérieure à dix ans. Toutefois, en plus de tenir compte de l’âge du véhicule, vous devrez déterminer la juste valeur marchande de la voiture et peut-être souscrire à des garanties supplémentaires.

Si vous voulez savoir comment vous serez indemnisé en cas d’accident, n’hésitez pas à consulter un professionnel.

Recherchez l’assurance auto la moins chère possible

Une assurance tous risques peut s’avérer intéressante pour un véhicule de plus de dix ans, mais il vaut la peine de comparer les prix pour voir quelles économies vous pouvez faire. En fait, l’assurance tous risques est plus chère, mais la diminution de la prime reste une option réaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *