Quelles sont les voitures à collectionner ?

Les différentes types d’automobiles de collection

Les véhicules datant d’avant la Première Guerre mondiale sont considérés comme des Oldtimers. Citons par exemple la Rolls Royce, une Mercedes-Benz 540 K de 1937, une Renault AX de 1913 et une Delahaye Torpedo des années 1930. Les classiques d’après-guerre publiés entre 1950 et 1980 sont très demandés. Le collectionneur moyen a entre 45 et 65 ans, et les véhicules les plus recherchés sont des classiques qui évoquent d’heureux souvenirs d’enfance.

Le juste milieu entre le vintage et le moderne est représenté par la « youngtimer », un terme qui désigne les voitures des années 1980 comme la Peugeot 205 Gti, qui sont généralement en bon état.

Les facteurs qui influencent la valeur d’une voiture de collection

La valeur d’une voiture diminue avec l’âge, de sorte que même les véhicules les plus anciens n’ont pas la même valeur. On croit souvent à tort que l’âge confère automatiquement la sagesse. Il est trop tard pour que la voiture de course Ferrari de Fernando Alonso se remette de son tête-à-queue. Tout comme pour les œuvres d’art, la rareté fait grimper les prix. Il suffit de penser à la Bugatti Royale, qui n’a été produite qu’à six exemplaires et qui peut aujourd’hui atteindre plus de 50 millions d’euros aux enchères.

Certaines voitures de collection, comme la DS Citron et la 2CV, ont atteint le sommet en raison de leur caractère unique ou de leur beauté intemporelle. Il est important d’examiner de près l’état général de la voiture avant de l’acheter pour une collection. Toute automobile vraiment ancienne aura son châssis, ses freins et ses moteurs d’origine, sans améliorations majeures. Le peu de kilomètres parcourus est un atout supplémentaire.

Les automobiles de collection de premier ordre sont abordées dans le troisième paragraphe.

L’association 40 millions d’automobilistes a publié les véhicules anciens les plus recherchés en France lors du dernier Salon Rétromobile Artcurial Motocars. Les automobiles américaines sont peut-être compétitives, mais l’expertise européenne est toujours très recherchée.

Parmi les collections prêtées figure une 2CV Citron. Lorsqu’elle a été présentée au public pour la première fois en 1948, la Citadine est immédiatement devenue l’une des dix automobiles françaises les plus populaires de tous les temps. À partir de 1964, toute une génération est tombée amoureuse de la Ford Mustang I originale (1964-1973). Les jeunes Américains, qui ont dépassé les SUV et les camions, découvrent les joies de ce petit coupé, cabriolet ou Fastback sportif.

L’Austin Mini est devenue une icône automobile. Cette voiture britannique vintage, comme la Fiat 500, a un extérieur mignon et une tenue de route étonnamment compétente. La Volkswagen Coccinelle, qui a été mise en vente au public pour la première fois en 1946, a rapidement fait le tour du monde. Pour finir, cette voiture biplace de plein air produite par Citron entre 1968 et 1987 est la Méhari capote.

Découvrir un article similaire :  Le pouvoir de la personnalisation : Des vehicules uniques qui refletent votre style

Quels sont les types de voitures qui ont tendance à s’apprécier le plus ?

Si le marché des voitures d’occasion présente des opportunités intéressantes, il est dans votre intérêt financier d’en apprendre le plus possible sur les véhicules qui, une fois vendus, rapporteront le prix le plus élevé. Certains jeunes peuvent encore se permettre de les acheter, et leur valeur devrait augmenter. D’autres n’y verront qu’une vente de voiture ordinaire. Il ne s’agit donc pas de chercher la perle rare, mais plutôt de miser sur une valeur sûre.

L’Audi TT de première génération, qui a été produite de 1998 à 2004, prendra de la valeur assez rapidement. Le plus important est d’avoir un moteur essentiel de haute qualité, de 180 ou 225 chevaux. Les sièges en cuir de type BaseBall constituent également un argument de vente majeur pour ce modèle de voiture. Si vous achetiez cette Audi aujourd’hui pour environ 4 000 €, vous pourriez la revendre 12 000 € dans dix ans. Un investissement extrêmement rentable. La Mini Cooper S de première génération, produite de 2001 à 2006, est en grande partie responsable du renouveau de l’iconographie de l’automobile britannique emblématique. Avec un investissement initial de 4 500 dollars, vous pouvez espérer un joli rendement d’au moins 12 000 dollars en dix ans.

La Honda S de 1999 à 2009 est à la fois très rare et incroyablement connue, et son design intemporel et son intérieur en cuir rouge distinctif sont très admirés aujourd’hui. Elle peut rapporter 35 000 euros en dix ans si vous investissez 18 000 euros. La Porsche 996, qui a été sur le marché de 1998 à 2004, n’a jamais fait un tour. Comme le coût de réparation d’une transmission automatique peut être prohibitif, il vaut mieux investir dans un moteur de 3,6 litres avec une transmission manuelle. La mécanique de ces voitures de collection doit faire l’objet d’une vérification approfondie. Si vous investissez 15 000 dollars au cours des dix prochaines années, vous pouvez espérer réaliser 35 000 dollars de bénéfices.

Les Maserati 3200 GT ont été produites entre 1998 et 2001, et elles peuvent être achetées pour au moins 20 000 euros dès maintenant, et jusqu’à 40 000 euros dans la prochaine décennie si elles sont bien entretenues. Son moteur Ferrari et ses doubles feux arrière en forme de boomerang sont ses caractéristiques principales. Les coûts s’accumulent et un entretien régulier est nécessaire lors de l’achat d’une voiture de collection. En cas d’accident, il est également important d’avoir une assurance automobile complète. Mais il s’agit d’un investissement intelligent à long terme et d’un loisir amusant pour les amateurs de nostalgie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *